Environnement et Stratégie
Réussir la transition environnementale

L’Académie royale des sciences de Suède vient de mettre à l’honneur l’environnement en nommant William Nordhaus et Paul Romer prix Nobel d’économie

William Nordhaus et Paul Romer obtiennent cette récompense pour avoir contribuer à l’intégration  des problématiques environnementales de long terme dans la réflexion économique.

William Nordhaus est connu depuis la parution de « Economie » qu’il a co-écrit avec Paul Samuelson prix Nobel d’économie 1970. Il fait partie des premiers économistes à avoir creusé la question du changement climatique et de son impact sur l’économie. Il est l’auteur du modèle DICE (Dynamic Integrated Climate-Economy) qui est un des modèles référents pour évaluer l’impact des politiques climatiques. Ce modèle a notamment permis d’estimer le coût social du carbone.

Paul Romer a développé une branche de l’économie basée sur la croissance par l’innovation. Ses recherches ont permis de mesurer l’impact de politique de soutien à l’innovation sur la croissance et l’environnement. Partant du postulat que la connaissance est infinie, il est le chef de file d’une croissance économique (infinie) basé sur l’innovation et va donc à l’encontre du rapport Meadows : « halte à la croissance ».

Le courant de pensée majoritaire en économie de l’environnement est issu de leurs deux apports et se résume en deux préconisations de politiques publiques : taxer les émissions carbones et soutenir la recherche scientifique et l’innovation par le biais de subventions et de brevets.


haut de page