I Care & Consult dans le journal Les Echos

L’article 29 de la loi Energie-Climat de 2019 a été publié le 28 mai au Journal Officiel, précisant les nouveaux contours des obligations réglementaires des acteurs financiers en matière de reporting ESG (environnemental, social et de gouvernance). Les institutions financières ciblées seront sous l’obligation de reporter sur :

  • La contribution de leurs portefeuilles d’investissements aux pressions sur la biodiversité et leurs impacts
  • Leur alignement avec les objectifs long-terme biodiversité, en mentionnant le cas échéant l’indicateur d’empreinte biodiversité utilisé
  • Les institutions financières devront également informer de leur gestion des risques physiques, de transition et de responsabilité liés à la biodiversité

La biodiversité étant un sujet relativement nouveau dans le monde financier, les investisseurs recherchent des outils pour comptabiliser et réduire leur empreinte biodiversité.

C’est pourquoi l’indicateur de mesure de l’impact sur la biodiversité, que nous développons avec notre partenaire Iceberg Data Lab pour plusieurs fonds d’investissement (AXA Investment Managers (IM), BNPP Asset Management, Sycomore AM et Mirova) a été mentionné dans l’article de Les Echos « Lés gérants d’actifs doivent se plier à de nouvelles obligations sur la biodiversité ».

Il s’agira d’un outil innovant, qui aidera les acteurs financiers à comprendre l’empreinte de leurs investissements sur la faune et la flore.

Lire l’article sur le site de Les Echos.


haut de page